Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Ziarra Annuelle de Thierno Abdallah Dia à Boghé

Posté par: Hamady diop| Dimanche 30 décembre, 2012 09:05  | Consulté 4046 fois  |  0 Réactions  |   


 

samedi 29 décembre 2012 Boghé : la 20 éme édition de la Ziarra annuelle de Thierno Abdallah Dia





























Boghé : la 20 éme édition  de la  Ziarra annuelle de Thierno Abdallah Dia.( reportage- photos)  Des milliers de personnes sont venues de différentes contrées  pour commémorer la Ziarra Annuelle de l’un des piliers de la confrérie Tidianiya dans le monde : Thierno Abdallah  Dia. Thierno Abdallah Dia, plus connu de tous  «  l’océan du savoir » a eu deux formations différentes, celles des maitres dans le domaine coranique, Charia de tout bord et dans le domaine spirituel par son incontournable maitre « don de dieu » Thierno Abdoulaye Sakho par la source ibrahimiénne( Niassiéne). C’est l’homme toujours prêt pour illuminer les cœurs, instruire, éclairer et édifier,  Dans ces paroles, on trouve tout qui conduit et oriente vers Dieu et son prophète Mohamed( PSL), le cheminement spirituel dans la voie Tidianiya qui est une sorte de pavé dans la mare, par le fait qu’il conduit beaucoup de sujets de valeurs spirituelles et confine ou fortifie le disciple dans l’effort continu, pour la connaissance salutaire de Dieu  et en jouir en permanence. Du soir  jeudi 27 décembre 2012 , au matin du samedi 29 décembre ,  des paroles et poésies divines,  accompagnées par les Zikr ( invocations du nom de Dieu), des talibés venus d’un peu partout : de la RIM,  du mali, de la Guinée en passant par le Sénégal, des voix des disciples retentissent au rythme du Samaou : «  il n’ya que dieu que dieu ».  Les cérémonies religieuses commencèrent par les versets coraniques, le mot de bienvenue dudit marabout Thierno Abdallah Dia. un aperçu sur la vie et les enseignements de Thierno et ses liens avec les marabouts rencontrés dans son apprentissage. Dans la langue de Molière, en Arabe, Pulaar, Wolof, Haoussa et Hassaniya, les jeunes talibés ont pris  la parole à tour de rôle pour faire les éloges du grand-maitre et témoigné l’esprit de sagacité, la lucidité  et la clairvoyance  du maitre. Les grands marabouts venus cette année sont : Thierno Sidy Mohamed Niass et Frères,  Aliyine Cissé Najirou Niass et Rouguiyetou Niass ( Kaolack médina Baye) au Sénégal, Thierno Oustaze Ba de Dakar( Moughadam et élève de Thierno abdallâh dia), Thierno  Racine Ly de Kanel, Dahirou Ly de Niabina, Amadou Elhadj( NKTT), Demba Diaw de Tagga, Lamine Sakho de Walaldé, Thierno Demba Thiam de Cascas et Abderrahmane Diallo, tous sont venus avec leurs talibés. Dans la  nuit du vendredi après les témoignages et éloges des vingtaines de talibés et marabouts venus pour la circonstance, Oustaze Ba a pris la parole pendant 1 heure de temps a élucidé, clarifié l’importance de cette Ziarra, la valeur et les qualités de Thierno Abdallah et son exposé ou mieux la conférence sur la thématique : comment cheikh Ibrahim Niass est devenu l’héritier du prophète ( PSL). Il expliqua  les poèmes « rouhoubl Adabe » et quelques autres vers de Baye. Thierno Boubou Ba  et Thierno Abdallah Dia s’adressèrent à l’assistance pour conseiller les talibés a avoir le meilleur comportement dans la vie, chercher toujours le salutaire dans la discipline comme vecteur ou fondement de la valeur spirituelle. Priant pour la paix dans le monde, connaitre Allah le tout puissant et le suivre après.  Ce fut enfin les questions posées par l’assistance qui tournent autour de la charia, la vie sociale, la Fayida tijaniya. Diop Mohamedou Abou  dit Hbodiel  CP le véridique au Brakna.   Publié par à l'adresse22:17
 L'auteur  hamady diop
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
hamady diop
Blog crée le 09/12/2011 Visité 830635 fois 575 Articles 119872 Commentaires 26 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Dissonances,mélodies sociales et politiques mauritaniennes discussions aléatoires et libres fragments
arrestation du gordiguen Elhadj OULD samba
concorde hospitalisé en FRANCE dans un état grave
mort par arret cardiaque à boghé
un bébé né avec six coeurs