Université de Ziguinchor : L'Ige et l'Ofnac invités à fouiller le Crous

  • Source: : Seneweb.com | Le 04 janvier, 2018 à 15:01:02 | Lu 7289 fois | 69 Commentaires
content_image

Université de Ziguinchor : L'Ige et l'Ofnac invités à fouiller le Crous

Près de 500 millions de francs Cfa auraient été détournés au Centre des œuvres universitaires et sociales de Ziguinchor. Le Syndicat autonome des travailleurs des universités et de centres universitaires (Satuc), section Université Assane Seck de Ziguinchor, réclame une mission de contrôle sur la gestion du Crous.

Les membres du Syndicat autonome des travailleurs des universités de Ziguinchor déplorent les nombreux blocages notés dans le fonctionnement du service social. Ils suggèrent que l'Inspection générale d'État (Ige) et l'Office national de lutte contre la fraude et la concussion (Ofnac) viennent fouiller la gestion du Crous pour mettre la lumière sur le détournement présumé de près de 500 millions de francs Cfa.

Sidaty Sané, Secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs des universités et de centres universitaires (Satuc), section Assane Seck, note que "s'il y'a des rumeurs par rapport à des malversations au niveau du Crous ou au niveau de l'université, il va falloir qu'on envoie l'Ige ou l'Ofnac pour enquêter afin que les responsabilités soient situées". "Ce que nous voulons, c'est que l'université Assane Seck de Ziguinchor fonctionne normalement. Cette université ne peut pas fonctionner tant qu'il y'a ces suspicions de vols et de détournements", a-t-il déclaré lors de l'Assemblée générale tenue ce jeudi à l'issue de laquelle un mot d'ordre de grève de 48 heures a été décrété.


Auteur: Ndèye Fatou NDIAYE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (29)


Anonyme En Janvier, 2018 (16:06 PM) 0 FansN°: 1
crous = saint louis

crouz = ziguinchor



et le rédacteur répéte plusieurs fois en parlant de luniversite de ziguinchor
Reply_author En Janvier, 2018 (16:23 PM) 0 FansN°: 1
nul
Reply_author En Janvier, 2018 (17:32 PM) 0 FansN°: 2
le s se rapporte à "scolaires" ou "sociales" et non à "saint louis". bayyi lèn yakkamti.
il ne parle pas de coud, couz et autres...
Reply_author En Janvier, 2018 (18:36 PM) 0 FansN°: 3
ce n'est pas crouz c'est bien crous (centre des œuvres universitaires et sociales de ziguinchor c'est le nom officiel
Mansa  En Janvier, 2018 (19:06 PM) 0 FansN°: 4
vive la casamance indépendante.
Mansa  En Janvier, 2018 (19:06 PM) 0 FansN°: 5
vive la casamance indépendante.
Presidents Africain En Janvier, 2018 (19:38 PM) 0 FansN°: 6
le taux de mortalité opératoire en afrique plus élevé que dans le reste du monde
l'hôpital gabriel touré de bamako, au mali.
© afp/habibou kouyate

par claire bargelès carine frenk publié le 04-01-2018 modifié le 04-01-2018 à 16:52
se faire opérer en afrique est deux fois plus risqué que dans le reste du monde, selon une étude parue mercredi dans la revue scientifique britannique « the lancet ». après des enquêtes dans 25 pays du continent, les chercheurs pointent du doigt le manque de suivi postopératoire, ainsi que la vétusté du matériel et la pénurie de médecins compétents.

en afrique, les patients sont plus jeunes et y subissent des interventions moins lourdes. en théorie, la mortalité devrait donc être moins élevée qu'ailleurs et pourtant c'est tout le contraire, expliquent les auteurs de cette étude, notamment à cause des complications postopératoires.

une situation que vit au quotidien ahmadou lamin samateh. ce chirurgien a pris la tête en mai dernier du plus grand hôpital de gambie le edward francis small teaching hospital (efsth) de banjul. ici, ce sont 200 000 patients qui sont traités chaque année dans des conditions difficiles : « les problèmes dans cet hôpital sont énormes. la plupart de nos bâtiments sont vieux, et ne sont pas toujours aménagés de façon efficace. on a parfois du mal à se procurer des anesthésiques. on en a un temps, puis on commence à être à court et alors c’est très compliqué, tout l’hôpital doit courir partout pour en trouver, les négocier, pour que l’opération se passe bien ».

des manques criants

en manque de spécialistes, le pays fait appel à des docteurs cubains pour compléter ses effectifs. mais difficile de travailler dans de telles conditions, comme l’explique ce chirurgien orthopédiste : « le plus gros problème, c’est la salle d’opération. les conditions ne sont pas bonnes pour opérer. des fois il y a des urgences, mais il n’y a que deux places. et il arrive qu’on n’ait pas le matériel, pas de vis par exemple. autre problème, dans la salle commune : il n’y a pas d’espace séparé pour des patients avec des infections, tout le monde est mélangé ».

d’ailleurs selon l’étude, près d'1 patient sur 5 a développé une complication postopératoire et parmi eux, presque 1 sur 10 en sont morts alors que 4 patients sur 5 étaient considérés à risque faible : ils étaient jeunes et bonne santé. « beaucoup de vies pourraient être sauvées par un suivi efficace des patients », peut-on lire dans the lancet.

et cette situation de manque se retrouve dans différents services de l’hôpital de banjul. la pharmacie est en constante pénurie de médicaments. les machines de stérilisation des instruments sont rarement en état de fonctionner. quant au service radiologie, depuis une semaine, le docteur fatoumatta jobarteh ne peut même plus travailler : « on attend que les techniciens viennent voir s’ils peuvent réparer la machine. c’est la deuxième fois que ça arrive en un an. on galère tous, la plupart des machines qu’on utilise sont des dons, et elles sont vieilles, c’est très dur d’établir un diagnostic ».

10 000 dossiers de patients étudiés

ahmadou lamin samateh sait donc quelles sont les difficultés que son personnel doit chaque jour affronter : « malheureusement, on a été délaissés par le précédent gouvernement. on devrait avoir de meilleures conditions que ce qu’on a aujourd’hui ». le nouveau gouvernement gambien a promis plus de 2 millions d’euros pour l’achat d’équipements et de médicaments pour soulager temporairement les hôpitaux du pays.

mais l’hôpital de banjul n’est pas sûr pas le seul à avoir été au cœur de cette étude décrite comme la plus vaste et la plus fouillée sur la chirurgie africaine. elle a réuni plus de 30 chercheurs qui ont rassemblé les données de 247 hôpitaux dans 25 pays du continent, de l'algérie à l'afrique du sud en passant par le sénégal et les deux congo. plus de 10 000 dossiers ont été étudiés pour arriver à ces conclusions. et pour améliorer ces résultats, l'équipe de chercheurs appelle désormais à une amélioration de la surveillance des patients pendant et juste après leur opération.

autre sujet d'inquiétude : le besoin criant de chirurgie sur le continent où seulement 212 opérations sont pratiquées pour 100 000 habitants par an, soit « 20 fois moins » que ce qui serait nécessaire pour couvrir les besoins vitaux de la population. il n'y a même pas un chirurgien, un obstétricien ou un anesthésiste pour 100 000 habitants alors qu'il en faudrait entre 20 et 40. « une pénurie de main-d’œuvre et de ressources aboutit à une chirurgie moins sûre », selon les chercheurs pour qui « l'absence de chirurgie en afrique tue énormément et de manière silencieuse ».
Reply_author En Janvier, 2018 (20:17 PM) 0 FansN°: 7
il n'y a aucune faute et aucune erreur. le crous que l'auteur parle signifie centre régional des œuvres universitaires et scolaires installé il y a récemment. et tous les autres centres seront maintenant régional selon le ministre. il n'appartiendront plus à une université. il faut être sûr avant de critiquer.
Djiby En Janvier, 2018 (16:11 PM) 0 FansN°: 2
poufffffff

CROUS = Centre Régional des Ouvres Universitaires et Scolaires
Reply_author En Janvier, 2018 (16:25 PM) 0 FansN°: 1
et oumar hanne
Reply_author En Janvier, 2018 (16:32 PM) 0 FansN°: 2
centre des œuvres universitaires de dakar coud
centre régional des Œuvres universitaires de saint-louis crous
centre régional des Œuvres universitaires de ziguinchor...........crouz.
Faux De Chez Faux  En Janvier, 2018 (16:37 PM) 0 FansN°: 3
Lol

Si on suit logique poste 1

Croub (Bambey)???

Crout (Thies)????



 :jaaxle: 
Reply_author En Janvier, 2018 (16:41 PM) 0 FansN°: 1
mdr
Reply_author En Janvier, 2018 (16:56 PM) 0 FansN°: 2
et crouk aussi pour kaolack n'est-ce pas? lol
Reply_author En Janvier, 2018 (20:00 PM) 0 FansN°: 3
wooooooooooooooooooooyyyyy gayi gno nekh yena dak sa nekh
Anonyme En Janvier, 2018 (17:02 PM) 0 FansN°: 4
Ben dans ces universités il n'y pas d'opposant à Macky Sall, sinon le procureur de l'APR aurait sévi trés vite.

 :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan: 
Anonyme En Janvier, 2018 (17:10 PM) 0 FansN°: 5
Cette image, c'est une université ça??? ohh putin on est pas sorti de l'auberge..
Anonyme En Janvier, 2018 (17:16 PM) 0 FansN°: 6
Vous êtes tous des bambins. Le problème est si sérieux car c'est l'avenir de nos fils qui est en jeu. Nous voulons que connaître l'utilisation de cet argent.
Anonyme En Janvier, 2018 (17:20 PM) 0 FansN°: 7
Le détournement est légal au senegal

Ya beaucoup de singe dans l'administration  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
Uca En Janvier, 2018 (17:23 PM) 0 FansN°: 8
Peut-on financer comme on finance le siège de l'APR ?
Anonyme En Janvier, 2018 (17:33 PM) 0 FansN°: 9
Ce pays là est pollué à outrance par les syndicats et les pseudo journalistes qui leur servent de relais.

Des suspicions? Sérieux? Allez demander et exiger des réponses sensées directement au Directeur du CROUS de Ziguinchor. Mais pourquoi partager par presse interposée des "suspicions" qui ont pour preuves les "on a dit", "on a entendu"? En plus pour des pseudo-intellectuels? Soyons sérieux quand même. Il y a trop de laxisme dans l'enseignement supérieur.  :sunugaal: 
Anonyme En Janvier, 2018 (17:34 PM) 0 FansN°: 10
les salaires ne sont encore payés à l'ucad.
Anonyme En Janvier, 2018 (17:38 PM) 0 FansN°: 11
Est ce qu 'il y'a un seul jour ou on ne parle pas de l'argent détourné dans ce pays à 95% musulmans et se réclamant pour la plupart mouride tidjane niassene ou layéne
Reply_author En Janvier, 2018 (18:17 PM) 0 FansN°: 1
sa waay ici les gens sont des musulmans que de noms, de vrais nafékhs, surtout chez les femmes avec leur soit disant sope naby.
Anonyme En Janvier, 2018 (18:17 PM) 0 FansN°: 12
tout le monde vole dans ce pays pour pouvoir s en sortir :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: ...les salaires sont trop miserables vu le cout de la vie :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 
Anonyme En Janvier, 2018 (18:41 PM) 0 FansN°: 13
On a nommé là-bas un ACP qui n'est ni inspecteur ou contrôleur du trésor mais un responsable de l'APR qui a établi un chèque de 400 000 000 à son propre nom et l'a retiré et a disparu avec l'argent.
Reply_author En Janvier, 2018 (19:06 PM) 0 FansN°: 1
wattal ?! way agent comptable principal bobou mo nekh. qu'il soit pendu par les pieds.
Reply_author En Janvier, 2018 (19:17 PM) 0 FansN°: 2
comment retire t on un chèque de 400 000 000 ?
Anonyme En Janvier, 2018 (19:22 PM) 0 FansN°: 14
En effet, les regards se tournent vers l'Agent Comptable Particulier, qui a fini de défrayer la chronique ici à Ziguinchor. Comme souligné par un intervenant, c'est dommage que des postes de contrôle et d'inspection soient aussi politisés. Le Sénégal mérite mieux.



« Il clamait haut et fort qu'il était juste "INTOUCHABLE", lui c'est El hadj Abdoulaye Dia, l'agent comptable particulier du CROUS de l'université Assane Seck de Ziguinchor. Mais depuis quelques jours il semblerait que notre "fameux" ACP, qui brillait par son taux d'absence élevé, a changé son assurance en activisme débordant. Pour rappel, le sieur El hadj Abdoulaye Dia, qui se vantait de disposer de soutiens au plus sommet de l'Etat et d'un statut de militant APR, ne daignait même pas honorer les charges liées à sa fonction et avait préféré même pousser l'audace au point de ne pas vivre à Ziguinchor. Pris en défaut, l'ACP El hadj Abdoulaye Dia*, remue ciel et terre pour atterrir dans une autre structure pour mieux y mener ses combines. De nos recoupements, nous avons appris que ce Monsieur, qui n'honore nullement ce corps souvent décrié pour la rigueur de ses membres, est une vrai terreur pour ses patrons. Pour lui le Sénégal de Macky SALL, rime avec le Sénégal de l'ACP El Hadj Dia, le Sénégal pour l'ACP .El hadj Abdoulaye Dia Comme on dit en wolof, tout spectacle connait un clap de fin, même la PUISSANCE de El hadj Abdoulaye Dia…. un ACP en quête d'un nouveau CAP. »



Setal.net - Article du 27 Décembre 2017.
Anonyme En Janvier, 2018 (19:22 PM) 0 FansN°: 15
Qelle honte CETTE UNIF



Alors que des mosquées s' érigent à des coups de milliards

Et que semaine 500kg d'or de SABADOLA s' envolent pour PARIS



NYO CONS

NYO DOF



Mais ba soubeu
Reply_author En Janvier, 2018 (20:00 PM) 0 FansN°: 1
loyy defff soubeu?? wakh bou reyyy rekkk..

senegalais poltrons.. tapete.. gros mouti
Anonyme En Janvier, 2018 (19:31 PM) 0 FansN°: 16
is that what you call university?
Anonyme En Janvier, 2018 (19:59 PM) 0 FansN°: 17
KHEKH KHEHK KHEHK.... LI DAAAL MOY UNIVERSITE BI...



WAYAYE.... RBT... LA DEFFF..



UNIVERSITE.. DIEKANA...
Anonyme En Janvier, 2018 (20:01 PM) 0 FansN°: 18
A C P DIA .Le Directeur ce Singe de Diombera tous des voleurs.
Anonyme En Janvier, 2018 (20:11 PM) 0 FansN°: 19


Prévue depuis la fin de l’été, la tournée en Afrique de l’Ouest de l’émir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al-Thani, entre le 20 et le 24 décembre 2017, a clairement été organisée afin de remercier les Etats ne s’étant pas rangés derrière l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) dans la crise du Golfe. Ces deux pays accusent Doha de soutenir le terrorisme, lui reprochant, entre autres, son appui aux mouvements proches des Frères musulmans dans le monde arabe.



Lire aussi : Le Qatar et les Emirats arabes unis à la chasse aux amis africains

Tamim Ben Hamad Al-Thani s’est rendu dans six pays : Sénégal, Mali, Guinée, Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Ghana. Depuis son arrivée au pouvoir en 2013, il n’avait pas encore effectué de visite dans cette région, se concentrant davantage sur l’Afrique de l’Est. Mais le rappel dans leurs capitales respectives, en juin, des ambassadeurs mauritanien, nigérien, tchadien et sénégalais en poste au Qatar – avant que ce dernier ne retourne à Doha en septembre – a achevé de convaincre les autorités de l’émirat de la nécessité d’investir davantage de temps et de moyens en Afrique de l’Ouest.

Délégation d’hommes d’affaires



Initialement, la tournée de l’émir devait comprendre deux pays supplémentaires : la Sierra Leone et le Nigeria. Cependant, le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma devrait se rendre à Doha dans les prochaines semaines. Quant au Nigeria, Etat le plus peuplé et plus important marché du continent, Tamim Ben Hamad Al-Thani prévoit d’y séjourner avec une large délégation d’hommes d’affaires au cours du premier trimestre 2018.



Anonyme En Janvier, 2018 (20:14 PM) 0 FansN°: 20
Le point commun entre ces deux Etats et ceux visités par l’émir qatari est qu’aucun d’entre eux n’a pris position dans le conflit qui oppose son pays à l’Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis. Une neutralité analysée à Doha comme bienveillante, Riyad et Abou Dhabi ayant exercé une forte pression sur les dirigeants africains pour qu’ils mettent au ban le Qatar.

Alpha Condé, le chef de l’Etat guinéen, également président de l’Union africaine, a appelé au dialogue et à la poursuite de la médiation koweïtienne. Au Nigeria, les conseillers de Muhammadu Buhari considèrent que cette crise concerne le Golfe, non l’Afrique, et qu’il n’y a donc pas lieu de se plier aux pressions saoudiennes. De son côté, le Ghana a même fait le pari de densifier sa relation avec le Qatar en y ouvrant, courant novembre, en pleine crise, une ambassade.

« Terra incognita »



Doha n’a pas de stratégie politique et d’investissements bien définie en Afrique de l’Ouest. Parent pauvre du ministère des affaires étrangères, le continent reste – à l’exception du Maghreb, géré par une autre direction – une quasi-terra incognita. Le Qatar y prend peu de risques et les rares investissements effectués s’opèrent via un partenaire déjà actif dans l’émirat (comme Total dans le secteur pétrolier) ou concernent des organismes bancaires aux affaires florissantes, tels qu’Ecobank.

Lire aussi : Au Niger, Macron veut mettre en scène sa stratégie pour le Sahel

Cette tournée ouest-africaine ne s’est d’ailleurs pas accompagnée de l’annonce de grands investissements économiques. La plupart des signatures intervenues entre le Qatar et les six pays visités ont concerné les domaines de l’aviation, du développement d’infrastructures sportives, de l’éducation ou de la santé. Doha, qui peine encore à appréhender comment et dans quels secteurs investir en Afrique de l’Ouest, s’en tient pour l’heure à de la coopération et des dons.



Anonyme En Janvier, 2018 (20:17 PM) 0 FansN°: 21
Si le G5 Sahel comprend un volet de développement économique, les nouveaux fonds du Golfe iront à ses activités de défense et de sécurité. Or les deux piliers de cette organisation créée en 2014, la Mauritanie et le Tchad, sont les principaux soutiens de la position saoudo-émiratie. Après le rappel de son ambassadeur à Doha en juin, le Tchad a fermé son ambassade et rompu les relations diplomatiques avec le Qatar au motif que celui-ci tenterait de le déstabiliser politiquement via la présence sur son territoire de Timan Erdimi, ancien directeur de cabinet d’Idriss Déby devenu opposant. Autre soutien de la mise au ban du Qatar, le Niger, qui appartient également au G5 Sahel.

En revanche, la forte pression exercée sur les deux autres membres de l’organisation, le Mali et le Burkina Faso, pour qu’ils se rangent derrière Riyad et Abou Dhabi n’a pas encore fonctionné. Bamako et Ouagadougou, qui ont récemment ouvert une ambassade à Doha après plusieurs années de négociations, n’ont pas souhaité briser cette nouvelle dynamique porteuse d’espoirs économiques.

Douce pression occidentale



La concomitance de la tournée ouest-africaine du chef de l’Etat qatari et du versement des fonds saoudiens et émiratis au G5 Sahel n’est pas fortuite. Les deux blocs tentent de conforter leurs acquis dans la région. Cependant, il ne faut pas minorer le rôle joué par les Occidentaux dans ce nouveau militantisme. La France en particulier, très présente dans la bande sahélienne afin de lutter contre les mouvements terroristes, souhaite que les pays du Golfe prennent une part du fardeau sécuritaire de la zone. C’est d’ailleurs le président français Emmanuel Macron qui a sollicité l’implication de Riyad et d’Abou Dhabi dans le G5 Sahel.

Les Européens et les Américains comprennent parfaitement que la crise du Golfe est propice à mettre en concurrence les différents blocs qui s’affrontent afin de les faire participer aux longs et coûteux efforts nécessaires à la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest.



Anonyme En Janvier, 2018 (20:51 PM) 0 FansN°: 22
Non mais regardez l'université de Ziguinchor. Non mais franchement seneweb ne publiez pas ces photos svp. Merci  :smile:  :sunugaal: 
Anonyme En Janvier, 2018 (23:14 PM) 0 FansN°: 23
Elle est belle ce trou à rats ...
Reply_author En Janvier, 2018 (02:40 AM) 0 FansN°: 1
trou: nom commun de chose, masculin singulier, niveau ce1.
donc, *il est beau*, ce trou à rats.
mr le rat, un petit tour dans le trou ne fera pas de mal à votre niveau scolaire.
cordialement.
Anonymediattou En Janvier, 2018 (11:27 AM) 0 FansN°: 24
tout le sait se elhadji dia qui etait lacp il a vole tout largent durant les elections legislatives comment une personne qui na pas le bfam peut til devenir acp soyons serieux macky ne doit pas le proteger il a baise toute largent toiutes les filles de bambey avec dame ngom son complice
Anonymendate En Janvier, 2018 (11:31 AM) 0 FansN°: 25
elhadj dia savait tres bien que cet argent nest pas son argent il a vole tout largent de cette universite il a finance tous les politiciens de bambey durant la campagne 416millions se pas petit il est a bambey depuis lors ilest releve
Anonymeauteur En Janvier, 2018 (11:33 AM) 0 FansN°: 26
se mor ngom qui le protege car il le finance tous les jours car mor na pas dargent

elhadj dia a baise toutes les dames de bambey il a achete tous les marabaux de touba

serigne bass et serigne abdou karim
Anonymendary En Janvier, 2018 (11:37 AM) 0 FansN°: 27
elhadi dia borom bambey sera en prison bientot car 416millions se pas facile mor ngom

il va finir en prison dans quelques jours avec dame ngom
Djibril En Janvier, 2018 (11:41 AM) 0 FansN°: 28
la majeur partie des politiciens de bambey on ete finance par mor ngom comme mor ngom

elhadj etait son bailleur de fond quand mor avait des problemes dargent se elhadj qui lui depannait
Anonymediattou En Janvier, 2018 (11:46 AM) 0 FansN°: 29
elhadji dia est un traite se pas pour rien que cheikh yerim seck a fait ca a la une de son site yerim post ce matin se un scandale

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com