Mauritanie: HRW veut un moratoire sur les poursuites envers les femmes violées

  • Source: : Webnews | Le 06 septembre, 2018 à 05:09:41 | Lu 1197 fois | 8 Commentaires
content_image

Mauritanie: HRW veut un moratoire sur les poursuites envers les femmes violées

Un moratoire immédiat sur les poursuites engagées contre les femmes victimes de viols en Mauritanie, c'est ce que demande Human Rights Watch dans un rapport de 101 pages rendu public ce mercredi 5 septembre. L'organisation dénonce le sort réservé à ces femmes qui portent plainte, mais qui se retrouvent accusées d'adultère et poursuivies quand elles n'arrivent pas à prouver qu'elles n'étaient pas consentantes.

C’est dans un contexte de hausse de la criminalité et notamment des violences sexuelles que Human Rights Watch publie son rapport. Aucune statistique officielle n’existe, mais les données rassemblées par les ONG sont alarmantes : les cas de viols se comptent par centaines et plusieurs dizaines de femmes, même des mineurs, victimes d’agression sexuelle sont chaque année poursuivies ou emprisonnées pour zina c'est-à-dire adultère, passant du statut d’accusatrice à accusées.

La Mauritanie n'a pas de loi qui envisage véritablement les violences basées sur le genre...
Candy Ofimé, chercheur pour la Mauritanie pour HRW
06-09-2018 - Par Marie-Pierre Olphand
00:00 
 00:00

Dans son rapport rendu public le 5 septembre, Human Rights Watch pointe l’ensemble des difficultés rencontrées par les survivantes d’agressions sexuelles pour recevoir un appui médical, juridique et social ; une discrimination qui commence bien souvent dans les commissariats où les procédures ne sont pas confidentielles et où la moralité des plaignantes est parfois mise en cause. S’ensuit un parcours du combattant pour être auscultée, suivie en cas de grossesse et soutenue psychologiquement.

L’ONG de défense des droits de l’homme pointe notamment l’absence de refuges gérés par l’Etat pour accueillir les survivantes en détresse ou celles qui sortent de prison. Les seuls centres qu’elle a pu identifier sont soutenus par des organisations de la société civile mauritanienne et bénéficient de moyens très limités.

La priorité pour nous est que le gouvernement réévalue et amende et adopte l’actuel projet de loi sur les violences basées sur le genre...


Auteur: rfi - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Septembre, 2018 (07:56 AM) 0 FansN°: 1


Qui a dit que le fait d'avoir plusieurs femmes était un rempart contre la dépravation. On est en plein pays musulman. Ils ont droit à plusieurs femmes et pourtant ils n'arrêtent pas de violer..en plus d'accuser, de salir, d'emprisonner les femmes qu'ils violent....et tout va bien dans le meilleur des mondes



Qui veut être musulman ?...quels roufiands !



Polygamie = insulte au genre féminin ...Femmes , réveillez-vous contre cette infamie ..un peu de dignité. On n'est pas obligé d'être mariée pour être heureuse; mais on a besoin de notre dignité pour mener notre parcours de vie jusqu'au bout.
Reply_author En Septembre, 2018 (13:16 PM) 0 FansN°: 1
on se s'appuie pas sur des allégations des ong occidentales pour insulter l'islam . la polygamie est reconnue par notre religion donc mieux se taire au lieu de raconter des bavars. la polygamie est plus présent en afrique noir voir le senegal qu'en mauritanie. enfin c’est d’être polygamie qu'un prêtre qui viole des milliers d'enfants dans les orphelinats...
Anonyme En Septembre, 2018 (08:01 AM) 0 FansN°: 2
Je ne sais pas comment peux t-on se plaindre d’être viole et ensuite être accusé d’adultère parce qu'elle doit emmener la preuve qu'elle n'était pas consentante et ensuite ils vont te dire qu'ils appliquent la charia. Les hommes votent des lois qui les arrangent et ensuite disent qu'ils suivent les commandements divins: les époques sont différentes et les comportements sont très différents donc on ne peut pas appliquer les mêmes règles et lois.
Reply_author En Septembre, 2018 (08:55 AM) 0 FansN°: 1
il faut arrêter de spéculer sur des choses que vous ne maîtrisez pas.la polygamie est une recommandation divine. elle n'est pas obligatoire mais facultative. toi qui dis que la polygamie est une insulte au genre féminin, c'est qui insultes l'islam, les musulmans et blasphèmes contre dieu. la religion musulmane est parfaite. c'est un code de conduite tout à fait parfait.mais les hommes sont qu'ils sont. a chaque époque il y a peu de vrais croyants beaucoup d'hypocrites et suffisamment de mécréants.on y peut rien. dieu est infiniment sage .il ne décrète rien au hasard. leçon de morale à retenir!
Anonyme En Septembre, 2018 (08:07 AM) 0 FansN°: 3
Pays musulmans = pays d'attardes mentaux.
Intoxe Ong Occidentale En Septembre, 2018 (13:10 PM) 0 FansN°: 4
C'est la propagande des ONG occidentales pour salir l'image de la Mauritanie , le ZINA s'applique a tous le monde ( Homme et Femme ) dans le code pénale mauritanien.

Une femme attrapé au délit de zina et sanctionner en même temps que l'homme. je suis mauritanien je peux vous garantir que le viol est passible de prison en mauritanie et jai lai les preuves tangibles .

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com