Le président mauritanien annonce un référendum constitutionnel

  • Source: : Apanews | Le 23 mars, 2017 à 03:03:31 | Lu 5753 fois | 24 Commentaires
content_image

Le président mauritanien annonce un référendum constitutionnel

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé qu’il ira vers un référendum au sujet des amendements constitutionnels qui ont été rejetés par le Sénat.

« Nous irons vers l’article 38 de la Constitution » en application de la volonté de la majorité du peuple, a déclaré Ould Abdel Aziz, lors d’une conférence de presse mercredi soir à Nouakchott. 

Il n’a pas évoqué une date pour cette consultation électorale. 

Les sénateurs avaient rejeté les amendements en question le 17 mars courant par 20 voix pour, 33 contre et une voix neutre, sachant que l’approbation du texte nécessite une majorité de deux tiers de la chambre. 

En revanche, les mêmes amendements avaient validés par l’Assemblée nationale le 9 du même mois à une majorité de plus de 80%. 

Les principaux amendements soumis au vote sont la suppression du Sénat et son remplacement par des conseils régionaux et la modification du drapeau et de l’hymne nationaux. 

Ils sont le fruit d’un dialogue organisé en octobre dernier entre la majorité présidentielle et l’opposition modérée. 

De tels amendements sont par contre catégoriquement rejetés par l’opposition dite radicale qui considère que la Loi fondamentale ne peut être modifiée que par un consensus des forces politiques. 

Cette opposition comprenant une douzaine de partis politiques, des syndicats et des organisations de la société civile rejette, de façon plus particulière, la modification du drapeau qu’elle qualifie de «mutilation d’un symbole national ».

Les relations souvent difficiles entre Yahya Jammeh et les autorités du Sénégal sont vite passées à la "lune de miel" avec l’arrivée au pouvoir de son successeur, selon l’expression d’un éditorialiste sénégalais.


Auteur: Apanews - Apanews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (12)


Anonyme En Mars, 2017 (05:11 AM) 0 FansN°: 1
Reply_authorkoba En Mars, 2017 (08:13 AM) 0 FansN°: 1
ce raciste doit aussi savoir que les mauritaniens aspirent aussi au changement. les coup de force ne sont plus permis dans ce monde s'il aime son pays il doit tirer les conséquences du rejet par le sénat des tentatives de modifications de la constitution. sinon c'est un pays habitué au coup d'état
Reply_author En Mars, 2017 (20:50 PM) 0 FansN°: 2
envoyons macky sall et barrow faire de la médiation avant le chaos
Anonyme En Mars, 2017 (05:59 AM) 0 FansN°: 2
Ou est le rapport avec Yaya jameh et le senegal ???
Mouss En Mars, 2017 (07:27 AM) 0 FansN°: 3
Dafa dioume. Ça arrive
Anonyme En Mars, 2017 (07:28 AM) 0 FansN°: 4
C' est l'occasion rêvée de sortir le grand arsenal de fraudes électorales que Aziz maîtrise parfaitement. Gageons que le référendum approuvera à 80 pour cent une constitution que le peuple a rejetée, que les syndicats ont rejetée et que les parties d'opposition dans leur grande majorité ont rejetée. Mon Dieu qui nous débarrassera de ce vampire.
Reply_author En Mars, 2017 (12:57 PM) 0 FansN°: 1
votre tromperie de démocratie ne nous impressionne nullement. allez y quémander avec ça en europe qui croit que vous êtes sincère a cause d'une publicité malveillante de vos maitres français et laissez la mauritanie tranquille.
Anonyme En Mars, 2017 (08:02 AM) 0 FansN°: 5
Vive la démocratie á l'africaine....du forcing quoi.....
Anonyme En Mars, 2017 (08:35 AM) 0 FansN°: 6
c'est pour ce la qu'il tire sur des senegalais une façon de nous intimider le senegal n'aura jamais a intervenir en mauritanie
Reply_author En Mars, 2017 (12:49 PM) 0 FansN°: 1
est-ce le sénégal à d'abord une force qui lui permet d'intervenir en mauritanie. svp en parlant de la mauritanie, il faudra murir votre réflexion au lieu de sortir des âneries ou plutôt des cochonneries.
Leupaleup En Mars, 2017 (08:41 AM) 0 FansN°: 7
Apparemment le dernier paragraphe n'appartient pas à cet article. Laissons les mauritaniens avec leur PR. NO COMMENT.

Liberté  En Mars, 2017 (10:43 AM) 0 FansN°: 8
wa legui ou est le feu ??? cette reforme constitutionnelle n'engage que le peuple Mauritanien souverain et libre d'approuver ou de rejeter les amendements. D'ailleurs les mauritaniens auront une idée claire sur les capacités réels de leurs opposants absent depuis un bon moment pour cause de boycott
L'hippopotame De Gouloumbou En Mars, 2017 (11:13 AM) 0 FansN°: 9
le Président Aziz voulait quelque chose de trop facile, à vouloir vaincre sans péril on risque de triompher sans gloire. Là, les sénateurs l'ont envoyé dans les cordes, pour lui rappeler qu'ils ne sont pas une simple chambre d'enregistrement, ils tiennent à leur siège de parlementaire, pas question d'être l'agneau du sacrifice. Il sera obligé d'aller vers le référendum et de battre campagne avec une majorité déjà divisée. Il assumera seul le risque d'un vote négatif ou d'une abstention record, parce que l'opposition radicale maintenant a deux cartes: demander de voter non pour sauver le drapeau national ou appeler au boycott d'un référendum inutile, les priorités étant ailleurs. En réalité l'opposition est sur ses gardes, elle soupçonne que la modification constitutionnelle voulue par le Président Aziz est un ballon d'essai. L'intention inavouée serait de banaliser les modifications constitutionnelles en vue de toucher au mandat présidentiel ou d'instaurer un dauphinat.
Anonyme En Mars, 2017 (17:07 PM) 0 FansN°: 10
Toi qui critiques les sénégalais et leur démocratie et notre sois disant soumission au français qui est une mensonge nous sénégalais nous avons chassé l'armée française du senegal et ont laissent pas les militaires nous dirigent commes sans ambitions que vous êtes .la Mauritanie ????????
Reply_author En Mars, 2017 (17:08 PM) 0 FansN°: 1
en plus votre président est née et grandi à louga jusqu'à 5ans
Reply_author En Mars, 2017 (19:32 PM) 0 FansN°: 2
bravo, je te crois
Anonyme En Mars, 2017 (18:55 PM) 0 FansN°: 11
Putain le gassarak marak s est tiré une balle dans les pattes son Senat a rejete son réforme pour changer son drapeau pour y mettre un chameau à la place de l étoile.Quel idiot cet Aziz.Il s entête pour un référendum pour se la jouer démocrate :contaan:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   :brawoo: 
Reply_author En Mars, 2017 (19:38 PM) 0 FansN°: 1
tu es rigolo qu'est ce que tu as contre le chameau
Anonyme En Mars, 2017 (20:51 PM) 0 FansN°: 12
c'est quoi l'interet de changer de drapeau

quelle sens des priorités

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com