Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

L’UFP remobilise à Boghé [PhotoReportage] 24-10-2016 21:35 - L’UFP remobilise à Boghé [PhotoReportage]

Posté par: Hamady diop| Dimanche 30 octobre, 2016 09:10  | Consulté 289 fois  |  0 Réactions  |   

 

24-10-2016 21:35 - L’UFP remobilise à Boghé [PhotoReportage]L’UFP remobilise à Boghé [PhotoReportage]Journal Le Terroir - Après une assemblée générale des militants organisés le 09 Avril 2016 tenu au domicile de l’ex-présidente de la section locale Mariata Dia, les camarades du Dr Mohamed Mauloud ont organisé le samedi 22 octobre 2016, un rassemblement politique au domicile de feu Abou Samba Binta Dia à Boghé Dow.Moins de 500 personnes ont assisté à ce rassemblement. 

Ce rassemblement avait pour but de redynamiser les structures du parti après une très longue léthargie consécutive au boycott des élections législatives et municipales de 2013. Les militants sont venus de partout pour assister à ce rassemblement qui s’est transformé en meeting. 

Zem Zem, N’Goral Guidala, Olologa, N’Diorol, Bowdé, N’Gorel, Gourel Boubou, Dioullom, Sarandogou, Doubounghé, Thialgou, Houdallaye, Ari Hara, Thidé, Roti, Thiénel, Bakaw, Lopel en plus des différents quartiers Boghé Dow, Escale et Nioly. Ils ont passé la journée pour certains mais pour d’autres, ils sont venus dans l’après-midi. Avec aussi la présence de Mamadou Birane Diallo, notable et un vieux militant du parti. 

Le meeting qui a débuté vers 17 H a été présidé par la vice-présidente Kadiata Malik Diallo, ancien députée. Après une animation assurée par l’artiste Adama Sy, des griots et des laudateurs venus de Thiénel, monsieur N’Diaye Djibril, président de la section par intérim après le départ de Mariata Dia à l’UPR qui a prononcé le mot de bienvenue à l’endroit de l’assistance après la lecture du coran par Salamata Oumar Lam, très émue. Après quelques versets coraniques, il a adressé des salutations à l’assistance au nom de l’UFP avant de préciser que "l’UFP reste à sa place et ne s’est jamais déplacé comme l’atteste cette affluence bénite composée de femmes et d’hommes qui ont volontairement effectué le déplacement pour prendre part à cette réunion". Salve d’applaudissements ! 

Le patron par intérim de la section, s’est réjoui de cette présence avant de souhaiter la bienvenue à la délégation envoyée par la direction de l’UFP et exprimé sa satisfaction à l’endroit de tous ceux qui ont fait le déplacement des localités lointaines qu’il a cité une à une. Il a demandé aux participants de faire le compte rendu à leur retour dans leurs villages. 

C’est Abdoul Salam Sy, Hawa Oumar M’Bodj qui ont successivement parlé au nom des jeunes et des femmes avant Guèye Amadou Malal et Gako Abdoulaye Samba et Kebad O N’Dèye, ancien député. Amadou Tidjane Bâ, représentant local de l’AJD/MR et Abdoul Salam Dia au nom du MPR ont pris la parole au cours de ce meeting. Le représentant de l’AJD/MR, Tidjane Bâ a félicité Kadiata Malik Diallo qui dit-il a toujours répondu présente à l’appel de leur formation politique. Ils n’ont pas été tendres avec le pouvoir en place. 

Quant à Diop Mamoudou Harouna, secrétaire générale adjoint et permanent du parti, il a insisté sur la conviction des militants de l’UFP qui sont difficiles à détourner selon lui. Il a rappelé les engagements non tenus du président Mohamed O Abdel Aziz qui a plutôt appauvri la population. Il a indiqué à l’assistance que la dignité s’arrache, citant l’exemple des peuples Tunisiens et Burkinabais. Abdel Aziz est un président qui ne respecte pas ses engagements, a martelé l’ancien Hakem. D’où la principale raison qui explique le boycott par le FNDU, une coalition de partis d’opposition du dialogue national inclusif, a déclaré M. Diop

C’est peu avant le crépuscule que Kadiata Malik Diallo a pris la parole. Elle a adressé ses salutations à l’assistance et remercié les partis d’opposition présents au meeting. Quelqu’un avait dit que l’UFP a éclaté, a-t-elle dit devant le public surexcité avant de poser une série de questions à celle-ci qui répondait en concert par la négative. Parmi ces questions, celles de savoir si l’injustice, la cherté des prix, le népotisme, le favoritisme, la déconfiture du système éducatif, du système sanitaire, l’impossibilité de s’enrôler ont cessé dans ce pays ? 

Si de tels pratiques persistent en Mauritanie, l’UFP ne peut pas cesser d’exister car c’est un moyen de combat contre le mensonge, l’injustice et la déstabilisation du pays, a-t-elle affirmé. Et tant que l’UFP persiste sur cette lancée, elle continuera d’exister à Boghé et chez les Boghéens qui sont connus pour leur combat. L’UFP est plus que jamais ancrée à Boghé car c’est aujourd’hui que sa population a plus de difficultés, fait –elle savoir. Elle a aussi dénoncé sans ménagement la cherté des prix, l’impossibilité pour les populations à s’enrôler, l’accaparement des terres de Darel Barka, la soif à Boghé, le chômage des jeunes, la dégradation du système éducatif, du système de santé, de la pauvreté grandissante dans le monde rural etc. 

L’ancienne député qui a marqué l’assemblée nationale lors de son passage a rappelé la promesse restée lettre morte à ce jour faite en 2014 par le président Mohamed O Abdel Aziz de résoudre le problème d’eau à Boghé. Il n'y a pas plus grave pour un citoyen Mauritanien que d’être privé de ses papiers d’état civil car quelqu’un qui n’a pas de papiers d’état civil ressemble à un mouton, il ne peut rien faire ni prétendre à quoique ce soit, a martelé Kadiata Diallo. 

Elle a dénoncé le putsch perpétré en 2009 par le président Mohamed O Abdel Azizcontre la démocratie dit-elle contre un président démocratiquement élu qui était venu selon elle pour résoudre les problèmes du pays surtout ceux liés à l’unité nationale et au passif humanitaire en précisant que c’est le président Sidi O Cheîkh Abdallahi qui a ramené les déportés Mauritaniens au Sénégal. Elle a dénoncé l’arrestation et le jugement suivi de condamnation à de lourdes peines des militants de l’IRA et leur isolement à Zouératt. C’est ce que nous connaissions avec le régime de Maouiya que Mohamed Abdel Aziz a ramené, a dit l’ex-député! Et ce n’est que le début, nous ne savons pas quand est-ce que ça va prendre fin fait savoir la vice-présidente. 

L’UFP n’est pas un parti de promesses qui distribue de l’argent par ci et par là, mais un parti qui s’engage à se tenir débout avec la masse pour lutter ! Elle a dénoncé le projet avorté du président actuel consistant à modifier l’article 26 de la constitution relatif à la limitation des mandats. Abdel Aziz affirme qu’il n’a pas besoin du 3ème mandat, pendant que le porte-parole de son gouvernement défend partout des mandats illimités en sa faveur et comment peut-il démentir de ne l’avoir pas dit, s’interroge Kadiata. Les Ministres de la Justice et celui des Finances le clament publiquement et Abdel Aziz le dément, s’exclame l’ex-député.

Son projet de 3ème mandat a échoué face à une opposition farouche y compris dans son propre camp, c’est pourquoi il a fait marche arrière, a-t-elle martelé devant l’auditoire. Elle a aussi dénoncé le blocage systématique de l’enrôlement qui affecte selon elle maintenant toutes les communautés avec la fermeture de 80 centres d’enrôlement placés sous le commandement M’Rabih, un cousin du président qui dit-elle n’a jamais été fonctionnaire de l’Etat. Elle a exhorté les populations à persévérer dans le combat contre le régime dictatorial de Mohamed O Abdel Aziz et c’est le seul gage de notre salut dit-elle. 

Elle rappelé la marche qui sera organisé le 29 octobre 2016 contre le régime actuel en affirmant que c’est tout le peuple Mauritanien qui subit actuellement ces souffrances.

Cette assemblée générale qui s’est transformée après en meeting a été une réussite. Ce n’était pas évident pour un parti qui a subi d’énormes secousses depuis le boycott des élections municipales et législatives de 2013 et le ralliement à l’UPR au mois de septembre dernier de l’ancien maire Bâ Adama Moussa ainsi que de Mariata Abdallahi Dia qui présidait la section départementale. L’UFP a démontré qu’il garde malgré tout sa capacité de mobilisation avec surtout la présence massive des femmes lors de ce meeting. Pour ceux qui avaient enterré l’UFP à Boghé, ils doivent déchanter. 



 Avec Cridem, comme si vous y étiez...

































 
DIOP   HAMADY ABOU  le sens de linfo 
 L'auteur  hamady diop
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
hamady diop
Blog crée le 09/12/2011 Visité 830844 fois 575 Articles 119872 Commentaires 26 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Dissonances,mélodies sociales et politiques mauritaniennes discussions aléatoires et libres fragments
arrestation du gordiguen Elhadj OULD samba
concorde hospitalisé en FRANCE dans un état grave
mort par arret cardiaque à boghé
un bébé né avec six coeurs